Vivre sa première course officielle

Le printemps revient, et avec lui la saison des courses ! 

C’est souvent le moment de la première course officielle, et je suis sûre que c’est le cas de certain(e)s d’entre vous.

C’est toujours un moment très émouvant et possiblement angoissant dans une carrière de jeune coureur, c’est pourquoi je voulais vous donner quelques conseils pour profiter au mieux de cette première expérience !

10177898_10202121961946704_2244688168098340774_n

Ma première course le 13 avril 2014 :’)

La première étape, c’est bien sûr de s’inscrire ! Sélectionnez vos courses avec soin. Au début, vous aurez sûrement envie de vous inscrire à toutes les courses de votre région, mais parfois il vaut mieux privilégier la qualité.. Et vous aurez bien le temps de participer à celles que vous laisserez passer cette année ! Se concentrer sur un nombre limité c’est se garder du temps pour l’entrainement et pouvoir battre ses records !

Je réfléchi beaucoup avant de m’engager sur une course. Je regarde la date, le parcours, le nombre de kilomètres bien sûr mais aussi le dénivelé ( très important surtout si vous habitez en région montagneuse ! ), et le classement de l’année précédente si je ne connais pas la course. Regarder le classement me permet d’estimer le niveau des participants. Bien sûr je cours pour moi et pour ME dépasser, mais je préfère m’assurer de ne pas avoir un niveau trop en dessous de la moyenne. Sur les petites courses il arrive que le niveau des participants soit très élevé, et arriver avant-dernière tout en battant son record c’est toujours décevant. Et oui, j’ai peur de la voiture balais. :$ Dans l’ensemble, au plus la course rassemble de participants, au plus le niveau est hétérogène.

tumblr_inline_o3mvb0OFvs1ris3ee_500.gif

Pensez également à faire valider un certificat médical « de non contradiction à la course à pied en compétition ». En général il doit dater de moins d’un an le jour de la course, et vous en aurez besoin pour vous inscrire ou pour retirer votre dossard, sans quoi vous ne pourrez participer – ça rigole pas.

Ça y est, vous êtes inscrit(e) ! Deuxième étape : l’entrainement et les objectifs. En principe quand je me lance sur une nouvelle distance, je ne la cours pas avant le jour de la course. Lors de mon premier semi-marathon, je n’avais jamais couru au delà de 18kms. Je sais qu’il y a deux écoles à ce propos mais j’ai aimé la sensation de me jeter dans le vide après le 18eme kilomètre, et j’étais d’autant plus fière en passant la ligne d’arrivée. Vos objectifs peuvent être de deux natures : passer la ligne d’arrivée ou battre votre RP. Si vous avez peur de ne pas réussir à terminer la course, fixez vous cet objectif, et sinon, foncez ! Les courses officielles sont LE moment de se donner à fond et de courir plus vite que jamais, alors profitez de l’occasion et ne laissez pas passer votre chance ! Vous vous êtes entrainés pour réussir, c’est votre jour !

tumblr_inline_o3mv91GXb21ris3ee_500.gif

Pour tenir un objectif de temps, j’alterne deux méthodes selon le feeling. La première, c’est se fixer une allure à respecter tout au long de la course – une appli running suffit pour calculer son allure, mais je vous parlerai de ma montre running très bientôt. En revanche, il faut que vous soyez sûr(e) de tenir cette allure toute la course, afin d’arriver dans les temps prévus. Sinon, vous pouvez aussi diviser votre course en deux. Voyez votre semi comme deux 10km, ou votre 10km comme deux 5km, et fixez vous deux allures différentes. Plus rapide sur la première partie et plus lente sur la deuxième, ou au contraine retenue sur la première et le plus vite possible sur la seconde, c’est selon ! Personnellement je préfère courir plus vite sur le début, mais il se peut que je sois bizarrement constituée !😀

Le jour J c’est demain ? Troisième étape : préparer ses affaires – afin de ne pas oublier son brassard d’iPhone comme j’ai fait au Run in Marseille eheh. À moins que vous n’habitiez sur la banquise, il fait TOUJOURS trop chaud à partir du printemps. Bon sauf pour les pauvres marathoniens de Paris de la semaine prochaine, mais ils n’ont vraiment pas de chance. Donc n’ayez pas peur de sortir le short et le t-shirt. Dans le SAS de départ en revanche, il fait FROID. Pour se protéger, pardon à Cristina Cordula, mais le mieux c’est le sac poubelle. Un trou pour la tête et en avant la semaine de la mode. Et vous verrez, il sera beaucoup plus facile à abandonner sur le bord du SAS au départ de la course que votre veste Odlo à 150€ !😉 Sinon autre indispensable : des épingles à nourrice pour accrocher votre dossard – à moins que vous ne soyez super chanceux et que vous ayez une ceinture porte dossard ! Pour la gourde, je n’en prend une que sur les semi, en dessous les ravitallements me suffisent.

Quatrième étape : profiter ! C’est votre jour – ou votre matinée, vous vous êtes entrainés, et vous allez mériter votre médaille ! N’oubliez pas de faire un coucou aux photographes sur le parcours – pour la gloire, et amusez vous ! De nombreuses personnes seront là pour vous encourager, n’oubliez pas de les remercier, ainsi que les bénévoles aux ravitallements. Faites vous confiance, la route est à vous !

tumblr_o4g8kr5WyJ1u8jleco1_500

 

A très vite et bonnes courses !

Signature

DSC_0442

Cookies healthy super easy

Hello tout le monde !

Aujourd’hui c’est samedi, et samedi rime avec.. cookie ! ( Comme tous les autres jours de la semaine d’ailleurs, moralité : tous les jours sont de bons jours à cookies. )

Je voulais donc te présenter une recette de cookies super sains et vraiment rapides à faire, je les aime presque autant que les vrais cookies bien gras de la Mie Câline !

J’espère que cette recette va te plaire autant qu’à moi !🙂

Pour 5 cookies tu aura besoin de.. vraiment pas grand chose

DSC_0435

Une banane écrasée, la plus mure que tu trouvera

60g de flocons d’avoine

Ce que tu veux pour mettre dedans ! Ici j’ai pris des raisins secs mais tu peux aussi prendre des petites de chocolat, des noix, des cranberries..

DSC_0436

Ensuite il ne reste qu’à mélanger le tous et former les cookies..

Puis on enfourne ! 

Pour environs 15 minutes à 180°C

DSC_0439

Et voila le travail !

Pas de sucre ( tu peux rajouter du miel mais je les trouve très bons comme ça ), pas de matière grasse, et rien que des bonnes choses ! J’en ai aussi fait en forme de barres pour emmener à la fac et le format est très pratique !🙂


DSC_0443

J’espère que ces cookies t’ont donné envie ! Tu aimes voir des recettes sur le blog ? Si tu en fait n’hésite pas à nous taguer #runningspiritcrew sur les réseaux sociaux, on sera ravies de voir vos super cookies !😀❤

À très vite !

Signature

Rendez-vous sur Hellocoton !

Le grand froid

Salut salut !

Le mois de février touche à sa fin et pourtant, je ne sais pas chez vous, mais ici qu’est-ce qu’il fait froid !

Pour rester dans le thème froid-neige-igloo initié par la Odlo Crystal Run, je voulais vous parler équipement, équipement polaire même ! Courir dans le froid ce n’est jamais agréable, je préfère mile fois courir en short – débardeur. Malheureusement l’hiver c’est rarement possible et les entraînements ne s’arrêtent pas pour autant..

Pour ne pas avoir froid je superpose les couches de vêtements. Les anglais diront layering, moi je dis empilage, bah ouais.😉 La superposition permet de pouvoir retirer des couches si besoin, et surtout d’avoir une fonction pour chaque vêtement.

DSC_0465

Je porte un maillot Dry-Fit Contour Nike, un collant Ekiden Warm Kalenji et des Nike free 5.0

En première couche, je porte un maillot à manches longues respirant. C’est vraiment important pour éviter d’être trempée à la fin du run, parce que c’est à ce moment là qu’on attrape froid ( te disais ta maman quand tu étais petit ). Le mien viens de chez Nike, tu peux le trouver ici par exemple, mais il en existe dans d’autres marques.

DSC_0468.JPG

L’idéal c’est que la matière soit aérée, même si elle n’est pas très chaude. Comme tu peux le voir sur cette photo où je fais la tête d’une fille vraiment pas heureuse d’être là – déso❤ -, le maillot de chez Nike est perforé de pleins de petits trous comme dans les maillots de handball qu’on nous filait au lycée. Sauf que celui là sent franchement meilleur, hein.😉 C’est l’idéal pour rester au sec sous une couche plus chaude.

Pour le bas, privilégie quelque chose de long. Je sais que tout le monde n’a pas froid aux cuisses, mais tes muscles te diront merci ! Le mien est très chaud tout en étant confortable, il est doublé dans une sorte de polaire et vient de chez Décathlon, tu peux le trouver ici pour pas très cher et il me suit déjà depuis quelques années sans broncher !

DSC_0458V

Je porte le maillot Reebok Essential 1/4 Zip Fleece 

La couche extérieure est pour moi la plus importante : c’est elle qui va t’isoler du froid et créer de la chaleur. J’ai acheté ce maillot au début de la saison et c’est un vrai coup de coeur ! Le col remonte très haut – jusqu’au nez si je le zip  jusqu’en haut et oui, je l’ai déjà fait – mais peut s’ouvrir si un rayon de soleil pointe le bout de son nez. Il a une capuche qui donne pas une tête bien bien maligne mais qui protège les oreilles du froid quand même. Il est aéré aux bons endroits, a des passe-doigts.. Et en plus, les couleurs sont vraiment cool ! À ce propos, tu le vois orange ou rose ce maillot ? Il y a un gros débat à la maison ! :p

Cela dit impossible de la trouver en stock dans la moindre boutique en ligne. Peut être victime de son succès ? Tu la trouvera peut être en magasin près de chez toi si tu la veux ! Sinon, voici un équivalant ( soldé😀 ).

Voilà pour l’essentiel de ce que je porte lorsqu’il fait froid. Selon le temps, je complète avec un bandeau de chez Décathlon qui marche très bien pour son petit prix ou un bonnet de chez Odlo, et un coupe vent Nike qui me protège de la pluie.

J’espère qu’il fait beau chez toi et que tu ne grelotte pas trop ! On a jamais été si proche de l’été !😀

Tu préfères courir dans le froid ou dans le chaud toi ? Dis moi tout !❤

Signature

Rendez-vous sur Hellocoton !

Odlo Crystal BRRRR

Bonjour bonjour bonjour ! Vous allez bien ? Moi je vais bien !

Voilà maintenant qu’on en a terminé avec les usages je vais sans plus tarder vous parler de la dernière course à laquelle j’ai participé : la Odlo Crystal Run.

12509797_972148156198628_4422974032720911829_n

Pour commencer je voudrais remercier du fond de mon petit coeur Anne du blog Anne&Dubnidu qui m’a permise de participer à cette course et qui m’a offert un peu de son temps avant le départ. Son blog est absolument génial et plein d’inspiration, c’est entièrement grâce à elle que je cours aujourd’hui et je ne me lasserai jamais de la remercier donc allez vite la découvrir si vous ne la connaissez pas encore !❤

C’est un bébé course parisienne qui a donc fêté sa première édition le 14 février dernier, en même temps que la fête des amoureux  n’en déplaise à mon chéri qui a donc eu le plaisir de se lever aux aurores le dimanche matin !😀


Il a l’air content hein ?❤

Odlo a bien évidemment misé sur la glace et la neige pour sa course hivernale qui ouvre un peu – et plutôt bien – la saison parce que mine de rien, c’est ma première de 2016. Alors de la glace, en veux tu en voilà, il y en a plein le village, des tenues Odlo prisonnières de bloc gelés, des igloos, de la neige faite de mousse à raser.. L’ambiance était clairement à la Savoie – et ça j’aime, parce que je suis une savoyarde quand même non di diou. Des sapins, de la tartiflette et du vin chaud pour le ravito de la fin, et une super fondue gratuite pour tout le monde – même pour chéri qui n’a pas couru, il a rentabilisé sa Saint Valentin matinale – et ça, on aime, hein, le fromage fondu ?

Sur le parcours, de la fausse neige, des pingouins, des rênes et des yétis pour taper dans les mains, et quelques petits messages d’encouragement rigolos, c’était plutôt sympa pour une première édition même si l’ambiance sur le parcours était clairement en dessous des courses parisiennes auxquelles j’ai l’habitude de participer avec quand même beaucoup moins de petits groupes de supporters mais bon, il fait froid hein, faut pas leur en vouloir.

12369219_954999427913501_8185813403121879101_n.jpg

Petit❤ pour le concert de la fin, le snowboard-mécanique ( le taureau-méquanique des gens de la montagne ), et la possibilité de jouer à Mario Kart Wii sur le village..😀

Par contre, gros😦 sur les goodies. Pas de t-shirt – alors que tout le monde aime les t-shirt ? – à la place un bonnet trèèèèèès très vilain quand même ! Et pas de médaille – alors que tout le monde aime les médailles ? – à la place de ça.. un pin’s. Ouais. Un pin’s les gars. Bon. Nos arrières petits enfants pourront peut être le revendre sur une brocante ?😀

Pour ce qui est du parcours, je suis mitigée. C’était un 10km très très très plat, longeant la Seine. On a vu la Tour Eiffel de très près et tout un tas d’autres trucs de touristes que moi, la touriste, j’aime voir quand je monte à Paris. Donc ça c’est un big❤ pour toi Odlo.

En revanche, comme il s’agissait d’une sorte de boucle sur les quais, elle était bien évidemment composée de deux looooongues lignes droites de 5km.. Alors l’avantage c’est évidement que c’est plat, mais quand même.. je me suis un peu ennuyée. Les virages c’est fun, les lignes droites.. Mais bon, on peu pas tout avoir, et voir les monuments bah quand même, c’était chouette, au point que des coureurs s’arrêtaient même pour se prendre en photo avec les pieds de la Tour Eiffel !🙂

Unknown

Voilà en somme, c’est plutôt un coup de❤ cette froide Odlo Crystal Run ! Personnellement je l’ai un peu mal vécue, manque d’entrainement suite à une blessure, j’ai subi les.. 7 derniers kms ! loool

Mais à part ça, c’est clairement une course que je note dans mon agenda de l’année 2017 – oui je suis une fille organisée étout – parce que c’était plutôt très sympa pour une première édition, et j’ai hâte de voir la suivante !giphy.gif

Et toi, tu as déjà couru ta première course officielle de 2016 ? Ou elle est en préparation ? Dis moi tout !🙂

Signature

Rendez-vous sur Hellocoton !

9

La box du coureur de Bio c’ Bon

Hello hello ! 

Aujourd’hui je te parle – comme l’indique le titre, c’est pratique et c’est fait pour – de la box du coureur Bio c’ Bon.

Le principe des box je pense que tu connais, à moins que tu aies vécu ces dernières années dans une grotte auquel cas je te rappelle le concept vite fait : une petite boite contenant des produits à tester, souvent méconnus. Il en existe pour tout, la beauté, les animaux – oui mon chien reçoit sa box tous les mois ! -, la nourriture.. et le sport, notamment avec la désormais presque célèbre box Run&co dont je te parlerai bientôt.

J’ai eu pour ma part le plaisir de tester celle de Bio c’ Bon. Bio c’ Bon c’est, comme son nom l’indique, un magasin bio dans la lignée de Biocoop et compagnie. Il n’est pas encore implanté partout en France, mais on en trouve de très nombreux à Paris, dans le Sud – vous avez le soleil, la mer et Bio c’ Bon, vous voulez pas la Tour Eiffel aussi ?😉 -, mais aussi à Lyon et à Grenoble; n’hésitez pas à aller consulter la carte de leur joli site internet pour vérifier s’il en existe près de chez vous !

Maintenant parlons un peu de cette box !😀

1

2

En détail, elle contient :

3

Spiruline Nutrilair 

« La spiruline fait partie du quotidien de beaucoup de sportifs. En effet, elle est riche en acides aminés, éléments essentiels à la fabrication et à la récupération musculaire. En plein cœur de la forêt Ben Abid, sous le soleil rayonnant du Maroc, la spiruline du Laboratoire Nutrilair est cultivée écologiquement en atmosphère contrôlée, en préservant  toutes ses qualités analytiques et organoleptiques. Ces conditions favorisent ainsi une photosynthèse régulière tout au long de l’année et offrent une teneur optimale en phytonutriments. »

J’ai fait depuis longtemps des compléments alimentaires mes alliés et je n’ai entendu que du bien de la spiruline, j’avais envie de tester depuis déjà un moment. En revanche j’aurais préféré commencer par la forme gélule, parce que l’odeur de la poudre.. Je n’ai pas encore essayé mais je vous en reparlerai très prochainement !

6

Huile musculaire Eona

« Eona est une marque française de soins aromatiques aux huiles essentielles Bio. Utilisée et recommandée par les professionnels de la santé et du sport depuis 30 ans, la gamme Eona propose des produits de massage et de soins naturels dédiés au traitement des douleurs et au sport. »

Comme pour la spiruline, je vous en reparlerai dans un article dédié très prochainement, le temps pour moi de la tester. En attendant elle sent très bon la lavande, et n’est pas grasse du tout.🙂

4

Barre sans gluten Bio Revola

« Les produits BioRevola sont garantis sans gluten et entièrement conçus avec des ingrédients issus de l’agriculture biologique. Les barres énergétiques sans gluten au quinoa vous donnent de l’énergie et du goût pour pallier à tous les petits coups de fatigue. »

J’ai adoré cette barre après ma séance de sport ! Si comme moi vous aimez la texture des dattes vous allez adorer ces barres, elles ont la même ! En revanche elle ne sont pas trop sucrées, et calent vraiment très bien : je recommande et j’irai vite en racheter.

Gaufrette au caramel Newtree

« La marque Newtree tire son inspiration de la nature en choisissant avec soin des arômes naturels et des ingrédients bénéfiques. Newtree crée des expériences sensorielles uniques, délicieuses et responsables. »

Quelque chose à dire à propos des gaufrettes au caramel de manière générale ? Non. Les gaufrettes au caramel, c’est la vie.

5

Barres Perl’Amande 

« Sélectionnées pour leur goût et leurs qualités naturelles, les pulpes de fruit bio Perl’Amande sont achetées localement autant que possible. Conçues dans la plus pure tradition de la confiserie, ces pâtes de fruit vous procurent un plaisir sain et bio. Ces barres sont pleines d’énergie naturelle grâce aux sucres à assimilation rapide. »

J’ai retrouvé le vrai goût des pâtes de fruit ! Pas trop sucrées, on y retrouve bien le gout des fruits, rien à voir avec les pâtes de fruit des papillotes par exemple.. J’ai adoré !🙂

7

Gourde compote Danival

« Le Pokibio pomme de Danival est une purée de pommes onctueuse 100% Bio, 100% fruit et sans sucres ajoutés, conditionnée en gourde prête à consommer. Pratique à emporter partout le Pokibio Pomme est équivalant à une portion de fruit de 90g. »

La composition est plus que propre puisqu’elle ne contient que de la purée de pommes, c’est une alternative à la traditionnelle Pom’pote.. et à la traditionnelle pomme !😉

En bref j’ai vraiment beaucoup aimé tester tous ces produits ! J’ai découverts de supers alternatives aux barres protéinées que je glisse dans mon sac de sport..

Et toi, tu manges quoi après le sport ? Quelque chose te tente parmi ces produits ? Tu as testé la spiruline ? Tu aimes les box en tous genre ? Il fait beau chez toi ? On peut discuter ? Dis moi tout !❤ ( oui, j’ai très très envie de parler avec toi aujourd’hui !😀 )

A très vite,

Signature

Rendez-vous sur Hellocoton !

run-in-lyon-2015

Compte rendu : Run in Lyon

Hello tout le monde !❤

Après de longues semaines d’absence, dont je m’excuse infiniment, je suis bel et bien de retour parmi vous ! Juré craché !

tumblr_n94m677SVN1sexuoko1_250

( non je n’ai pas la moindre idée de qui est cette jeune femme si quelqu’un peut me renseigner ce serait super chouette merci )

Il y a maintenant trois semaines, je participais pour la première fois au semi marathon de Run in Lyon ( Run in, running, jeu de mot de fou tavu ) et j’avais très envie de vous en faire un petit compte rendu.

df37a

Crédit photo Run in Lyon 2015

D’abord concernant le semi marathon en général. C’était mon premier semi, jamais jamais JAMAIS de la vie je n’aurais pensé courir cette distance, et pourtant.. Il y a encore trois mois, je l’avoue, au delà de 15km je m’ennuyais à mourir; vous devez connaitre ça, surtout si comme moi vous courrez seuls.

Et puis, par le biais de tout un tas de plans tombés à l’eau ( je devais d’abord courir les 10 km de Paris Centre comme l’année dernière mais chéri chéri ne pouvant pas m’accompagner et n’ayant pas envie de loger dans un hôtel toute seule je me suis rabattue sur Run in Lyon, et le 10km étant complet, sur le semi marathon ) je me suis retrouvée dossard en poche un mois et demi avant l’épreuve. Mi-août, je n’avais jamais couru plus de 15km.

Je n’ai pas suivi de plan d’entrainement compliqué et j’avoue n’avoir quasiment pas eu le temps de faire de fractionnés au mois de septembre ( booouh ). J’ai simplement augmenté mes courses de 3km toutes les semaines, jusqu’à arriver, une semaine avant le semi, à 18km. Et c’est passé !🙂

Tout ça pour dire que même si le nom fait peur ( une légende dirait même que si tu cries « semi marathon » trois fois face à un miroir à minuit un fantôme de runneur en New Balance apparaîtra ), 21km ce n’est pas insurmontable, et avec un minimum d’entrainement c’est largement faisable. Si tu hésites eh bien n’hésite plus.❤

Maintenant parlons de Run in Lyon en particulier. Comme je blablate beaucoup trop, voici pour moi la liste des points forts et des points faibles de cette course :

Organisationparcoursambiance horaires   participants

Evidemment je vous conseille les courses Run in ! Celle de Lyon était vraiment sympa et j’ai bien envie de participer aux éditions des autres villes !

La prochaine se déroule à Marseille le 20 mars 2016, avec au programme un 10km, un semi, un marathon et une course pour enfants.🙂 Si vous êtes tentés, les dossards sont déjà en vente !🙂

Pour info, le dossard des 10km coûte entre 16€ et 20€, celui du semi entre 28€ et 33€, et celui du marathon 49€.

Alors, ça vous tente ? Dites moi tout !❤

Bisous bisous et à très vite,

Signature

Rendez-vous sur Hellocoton !

global warming

Le Salomon City Trail, tu connais ?

L’été s’installe, les jours se rallongent, la terre cesse (enfin) d’être de la boue : c’est l’occasion rêvée de se mettre au trail ! Le trail, quesako ? C’est la discipline qui allie la course à pied et la randonné, si tu fais du trail tu cours dans les cailloux, tu montes des côtes et tu descends des chemins, le tout dans la forêt. Le trail c’est super chouette – même si ça tire sur les mollets je te l’accorde – mais c’est clair que c’est plus pratique en montagne. Si tu habites Lille ou Paris, la randonnée c’est tendu. Ah oui ? C’est sans compter sur Salomon qui a eu une super idée, je t’explique tout ça !

Salomon Community Runs

Ce sont des sorties running d’une heure ( souvent un peu plus ) organisées par Salomon, et pour y avoir participé, c’est vraiment top. Tu seras accompagné par un coach diplômé d’état qui t’emmènera arpenter les escaliers et les petites montées de ta ville. Ces sorties sont organisées dans de nombreuses villes, même les plus petites et pour preuve : même la petite ville de Savoie où habitent mes parents s’y trouve !

C’est vraiment l’occasion de rencontrer des « célébrités » du trail et de recevoir d’excellents conseils. J’ai été accompagnée par Benjamin Galland, vainqueur du trail de Vulcain, 2eme à la 6666 occitane ( 114 petits kilomètres pour 6 666 D+ ) et 18eme à la course des templiers ( 73km pour 3 400 D+ ). Cet homme est donc une machine, voilà. Et courir avec lui c’est vraiment super !

Deux ou trois groupes sont proposés, de débutants à confirmés. Il y a 15 places dans chaque groupe, et le guide s’adapte vraiment au rythme et aux capacités de chacun ! En plus tu auras la possibilité de tester une paire de chaussures de trail Salomon et / ou un t-shirt de la marque.🙂

Les inscriptions se font en ligne ici et c’est bien sûr gratuit !🙂 Il y a régulièrement de nouveaux créneaux alors si tu n’en trouves pas dans ta ville n’hésites pas à repasser de temps en temps ! Pour Paris les prochaines sorties c’est demain soir, mercredi soir et dimanche matin !

L’appli Salomon City Trail

Capture d’écran 2015-06-01 à 10.55.28

Un peu à la manière de l’application Nike+ Running, l’appli Salomon CityTrail permet d’enregistrer ses sorties et de la partager avec la communauté des runneurs qui comme vous arpentent les chemins de trail. Mais Salomon va un peu plus loin et cloue le bec aux coureurs qui pensent encore que le trail est réservé aux montagnards !

Grâce à cette application, mais aussi grâce au site qui va avec, tu pourras trouver des parcours de trail dans ta ville; escaliers, côtes, bois urbains, ton quartier cache sûrement de nombreux chemins dont tu ne soupçonnes pas l’existence ! En pratique, ça ressemble à ça :

IMG_3648IMG_3647

Si tu voyages dans un autre pays, tu peux aussi te servir de cette super appli pour prendre de la hauteur et découvrir des paysages insoupçonnés !

Et toi, tu utilises beaucoup d’appli running ? Tu aimerais participer à un entrainement Salomon ? Dis moi tout !🙂

Xoxo, Céline.

Rendez-vous sur Hellocoton !